Banner

Trois conseils pour gérer la lumière chez soi !

-

 

Il est bien connu de tout décorateur d’intérieur que la manière dont un foyer est éclairé est fondamental pour créer un sentiment de confort et de bien être chez soi. Aujourd’hui, la rédaction de Boxify vous prodigue ses bons conseils afin que vous puissiez vous aussi rendre votre nid plus lumineux. Suivez le guide !

Gérer la lumière chez soi

 

1. Les différentes façons d’illuminer son intérieur

Il convient tout d’abord de connaître les différentes façons d’éclairer son domicile. Il en existe différents types :

  • L’éclairage directionnel, c’est-à-dire cibler la lumière sur un meuble ou une zone en particulier.
  • L’éclairage indirect, qui consiste à faire réfléchir la lumière sur un mur ou un plafond afin d'éclairer sa pièce de manière douce. Cette façon de faire a plutôt une fonction décorative.
  • L’éclairage diffus, dont la puissance lumineuse est assez souvent faible de manière à ne pas nous éblouir, désigne l’utilisation de diffuseurs de lumière tamisée.
  • L’éclairage mixte, qui est un mélange des trois types précédents, permet de répartir et de diviser les lumières dans une pièce.

2. « Mais du coup, comment éclairer mes pièces ? »

Vous l’avez peut-être déjà compris, mais nous ne vous recommandons pas d’éclairer toutes les pièces de votre habitation de la même manière. Ainsi, choisissez le type d’éclairage selon les pièces à aménager. Nous vous conseillons de faire comme suit :

  • Pour le salon, optez pour un éclairage mixte. Lire, regarder la télé… Autant d’activité demandant des façons d’éclairer différentes ! Installez-y donc différentes sources de lumière : lampe de table, applique murale, etc…
  • Pour la salle à manger, optez pour un éclairage directionnel ! Vu que vous y allez avant tout pour manger (forcément), il est logique de bien éclairer la table, à l’aide d’une lampe en suspension au-dessus par exemple.
  • Pour la chambre, il convient d’y avoir une ambiance relaxante : un éclairage diffus est adapté pour cette pièce ! Les lampes de chevet ou encore les ampoules à faible luminosité vous permettront aisément d’atteindre cet objectif.
  • Pour la cuisine, adoptez un éclairage plus général : tubes fluorescents et spots vous permettront également d’éclairer vos placards. Et n’hésitez pas non plus à installer une lampe suspendue au-dessus de votre table si cette pièce fait aussi office de salle à manger.
  • Pour la salle de bain, une lumière douce est adaptée, de même qu’une rangée de spots autour du miroir afin que vous puissiez vous reluquer le visage en détail au matin !

En plus de tout ça, tirez aussi profit de la lumière naturelle ! Pour ce faire, nous vous conseillons de placer des miroirs dans vos pièces, de préférence devant vos fenêtres.

Lampe dans la chambre

3. Une dernière chose : l’ameublement !

Enfin, la façon dont est meublé votre habitation impacte aussi sa luminosité. A ce titre, privilégiez des meubles bas, de couleurs claires et si vous le pouvez, en verre ! De cette manière, vous économiserez de l’espace chez vous, ce qui laissera plus d’espace de circulation à la lumière, et les parties en verre de vos meubles laisserons passer des rayons, augmentant la luminosité de la pièce !

En résumé :

  • Déterminez la manière dont vous allez éclairer vos pièces selon l’utilisation que vous en allez faire.
  • Votre mobilier impacte directement la luminosité d’une pièce : soyez-y attentifs !

 

Source: https://www.plan-it.be/fr/tips/lighting/types-lighting 




Search

Categories

< Retour