Banner

Le phénomène des maisons containers

- Blog, Tips, House

Qu’est-ce que c’est ?

Une maison container appelée aussi « maison conteneur », est une construction modulaire à partir de plusieurs containers maritimes de stockage, neufs ou d’occasion. Utilisée en Chine dans les années 90 comme logements d’infortune, ainsi qu’au début des années 2000 à destination des étudiants aux Pays-Bas. Très tendance de nos jours, ce mode d’habitation est très prisé par nombreuses personnes.

 

 

Malgré le fait que ce type d’habitation est plus courant pour les logements collectifs (résidences étudiantes, logements sociaux…) et pour les locaux à usage professionnel (bureaux, data center…), ce type de construction est désormais de plus en plus utilisé dans l’architecture contemporaine.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

 

Les avantages d’une maison container sont les suivants :

  1. Des délais de constructions réduits, la structure de ce type d’habitation étant déjà construite et ne nécessitant en général aucunes fondations. L’aménagement peut se faire en usine, vous pouvez gagner jusqu’à 70% de temps par rapport à une construction traditionnelle.
  2. Les coûts réduits de ce type d’habitation sont très compétitifs, 15 à 20% moins cher qu’une maison dite « classique ».
  3. La modularité de la construction, en effet cette dernière permet d’assembler vos containers comme vous le souhaitez afin d’avoir une maison « sur-mesure », vous pouvez également choisir de faire évoluer votre habitation par la suite.
  4. La robustesse des structures, les containers sont conçus pour supporter jusqu’à 5 fois leur poids et résister à des conditions climatiques extrêmes, ainsi qu’au feu. Sans entretien, la durée de ces derniers atteint aisément les 40 ans !
  5. L’aspect écologique, c’est sûrement l’un de ses meilleurs avantages, c’est le meilleur moyen de recycler les containers en fer qui ne servent plus. Cela permet aussi de réduire les travails nécessaires à ce type de logement.

 

 

Les inconvénients d’une maison container sont les suivants :

  1. Des mauvaises performances thermiques, les containers sont conçus en métal, ce matériau est connu pour des capacités thermogènes réduites. Il faut donc veiller à une isolation parfaite.
  2. La taille des containers, la largeur est par défaut (1,86 à 2,40m) réduit les possibilités d’aménagement par rapport à une construction « classique », en plus de ça, il faut compter la couche d’isolation si vous choisissez de l’installer à l’intérieur. Heureusement les containers peuvent être découpés et permettent d’agrandir la surface des pièces.
  3. L’esthétique et règles d’urbanisme, peu reluisant à l’état brut, les maisons containers peuvent être personnalisés à l’aide d’un bardage extérieur (en bois, crépis ou en pierre). Assurez-vous auprès de votre commune si votre projet de maison container est compatible avec les règles d’urbanisme de cette dernière.
  4. L’effet « Cage de Faraday », le métal qui compose les containers rend les habitations hermétiques aux champs électriques extérieurs, ce qui peut perturber le fonctionnement de certains appareils (les radios, les télévisions, les téléphones portable) à l’intérieur. Il est possible de diminuer de manière drastique cette problématique en installant des grandes surfaces vitrées ou des antennes extérieures.

 

 

Combien ça coûte ?

La fourchette de prix d’un telle construction (hors terrain) se situe en moyenne entre 900€ et 2200€/m². Le prix peut varier en fonction des aménagements et du type de finition souhaités, plus les matériaux utilisés sont nombreux et de qualité plus la facture augmente. Notez que le prix au m² peut fortement varier si vous faites appel à un constructeur ou à un architecte. Moins cher chez le constructeur à contrario de l'architecte où l'addition sera plus salée évidemment.

 

 

Deux types de livrables

 

  • Maison en containers non aménagée (hors d'eau et hors d'air) : fondations, respect des normes, hors jardin, clôture, ou piscine.

 

  • Maison en containers aménagée (clé en main) : fondations, respect des normes, bardage extérieur (crépis, bois ou pierre), hors jardin, clôture, ou piscine.

 

 

Que dit la législation belge ?

Dans notre pays, chaque commune possède ses prescriptions en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Toute forme d’habitation modulaire comme une « maison container » exige un permis d’urbanisme, même si la superficie de celle-ci est inférieure à 40 m². Il faut également respecter les exigences PEB (Performance Énergétique des Bâtiments) quand la superficie totale de l’habitation est supérieure à 50 m².

 

 

En conclusion...

Malgré le prix assez intéressant de ce type d’habitation et son aspect pratique et modulaire. Les maisons containers ont plusieurs défauts notamment l’isolation et l’effet « cage de Faraday ». A l’avenir ce type de construction deviendra un choix de prédilection.

 
 
 
 
 
 
 



Search

Categories

< Retour